Interdiction de la reconnaissance faciale

Dernière mise à jour : 17 mai 2019

Il ne s’agit pas d’une interdiction généralisée, mais d’une première interdiction locale1, aux Etats-Unis : la ville de San Francisco vient d’interdire (en mai 2019) l’utilisation de reconnaissance faciale, en raison de son manque de fiabilité.

Ce qui est intéressant ici est que la problème se situe à la croisée des chemins entre la biométrie et l’intelligence artificielle, car je suppose que San Francisco a entendu parler des bidouilles réalisées pour faire de la reconnaissance faciale chez des petits collègues, où des données partielles ont été complétées par des sosies, des dessins voire des images générées par ordinateur2. Vous imaginez le résultat ? Après ça, le système de reconnaissance faciale verra Leonardo di Caprio ou Sandra Bullock sur tous les trottoirs de la ville… vu que le système se sera basé dessus !