NFC

Dernière mise à jour : 10 novembre 2015

NFC est un acronyme pour Near Field Communication, dont je laisse la description aux spécialistes (ou aux amateurs, selon les points de vue) de wikipedia. Il s’agit d’une technologie radio qui peut être utilisée pour l’échange de données informatiques sans contact, à courte distance.

Dans le milieu où j’évolue (la banque), on redoute les concurrents de type fintechs tout en cherchant à rester en tête de l’innovation. Le NFC a évidemment alimenté les discussions, pour ne pas rater le coche, mais il est souvent judicieux d’attendre un peu avant de se lancer tête baissée dans une technologie, surtout quand elle peine à décoller : les nombreuses expérimentations menées en France ne sont guère convaincantes, et même Gartner qui fait souvent montre d’optimisme, a un avis très mesuré sur cette technologie1.

Pire : fin 2015, un an après le lancement d’un service basé sur le NFC, Apple lui-même semble échouer à faire adopter cette technologie2, principalement en raison de l’usage peu naturel pour les utilisateurs d’un téléphone comme moyen de paiement. Les banques, pourtant, ont tendance à considérer les smartphones comme le Graal des futurs moyens de paiement. Graal ? Peut-être. Mais pas tout de suite. Un autre frein à l’adoption, probablement moins important mais sans doute assez présent, est le niveau de sécurité de la technologie.

NFC : est-ce sûr ou pas ?

Comme souvent, ce n’est pas la technologie en elle-même qui possède des faiblesses (bien que cela puisse arriver), c’est plutôt la manière dont on l’utilise et dont on la met en œuvre qui est perfectible. Or pour le NFC, comme pour l’internet des objets, tout le monde ne jure que par l’usage et l’adoption, sans penser sécurité, alors que pourtant ce point est crucial pour l’adoption d’un moyen de paiement. Et tôt ou tard on s’en mordra les doigts… Or même les grands opérateurs sont parfois légers sur le sujet3. Les premières attaques seraient déjà en cours (attaque réelle ou proof-of-concept sur un utilisateur ciblé ?)4.

Références

  • http://www.zdnet.fr/actualites/apple-pay-aurait-deja-vecu-son-age-d-or-39824616.htm
  • http://www.gartner.com/newsroom/id/2846017