Espionnage

Dernière mise à jour : 14/05/2020

Comment ? Qu’est-ce qu’on me raconte ? Les espions espionnent ? J’en tombe des nues ! Les révélations de Snowden ont mis au jour les programmes de la NSA visant entre autres à espionner les gens. Si on peut s’étonner de l’ampleur de ces programmes et de la sophistication des outils mis-au-point par cette agence, on ne peut pas en revanche s’étonner de voir des espions espionner : cette activité humaine est une des plus vieilles du monde (pas de commentaire svp).

Passage de frontière

Passer les frontières avec un ordinateur peut aussi se révéler un exercice compliqué. Il devient de plus en plus fréquent dans les entreprises ou les administrations de donner des consignes strictes à ce sujet1, qui peuvent se résumer en : n’emportez rien !

Gaz à tous les étages

 Pas plus tard que lundi [4 mai 2020], Jean-Luc Vuillemin (directeur réseaux et services internationaux chez Orange) expliquait que le FAI doit faire face à « un nombre de coupures des câbles sous-marins sans égal depuis plusieurs décennies »2.

NextInpact

Pourquoi couper des câbles de communication sous-marins ?

Aujourd’hui, la communication est numérique. Pour intercepter les flux, le plus facile est de cibler les points de concentration, comme les dorsales, c’est-à-dire les autoroutes intercontinentales constituées de ces câbles de communication. Il y a alors deux possibilités :

  • Le plus simple et le plus voyant : espionner les points d’arrivée sur les continents (ou les pays). Le problème est que c’est visible et donc, en pratique, ça n’est facile que pour l’état où se situe le cabanon…
  • Le plus compliqué mais le plus discret : monter une dérivation (ou un point d’écoute) en plein océan, loin de toute surveillance humaine.