Plesk (Maintenance)

Dernière mise à jour : 5 novembre 2014

Sauvegarde et restauration

Sauvegarde

Je conseille de sauvegarder l’ensemble des sites et des éléments qui sont gérés par Plesk. Pour cela, la procédure est très simple puisqu’une seule ligne de commande suffit :

./pleskbackup all <backup file name>

Cet éxecutable se trouve dans le répertoire principal de Plesk, généralement /usr/local/psa/bin/pleskbackup.

Restauration

C’est un peu plus compliqué. Il faut d’abord créer un fichier « map » qui contiendra la liste des éléments à restaurer. Attention, car c’est indispensable et souvent ça prend du temps.

./pleskrestore --create-map  <backup file name> -map <map file name> 

Ensuite, on demande de restaurer le fichier de backup, en utilisant ce qu’il y a dans ce fichier « map ». On peut modifier à la main ce fichier ; on peut également changer le niveau de restauration (via le paramètre -level, qui peut prendre plusieurs valeurs comme domain, client, etc).

./pleskrestore --restore  <backup file name> -map <map file name> -level all

Vérifier le système de quota

Pour pouvoir mettre en œuvre le système de gestion des quotas de disque par utilisateur, il peut être nécessaire de modifier les paramètres du système de fichiers.

  1. Activez les quotas par système de fichiers en modifiant /etc/fstab qui doit contenir LABEL=/var /var ext3 defaults,usrquota,grpquota 1 2 pour le file system sur lequel sera stocké les fichiers des utilisateurs (clients) de Plesk (qui est par défaut /var).
  2. Remontez le(s) système(s) de fichiers (par un reboot)

Tout ceci se fait normalement automatiquement lors de l’installation de Plesk, mais cela ne coûte rien de vérifier.